Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Avec GWT 2.0, Google dope la productivité des développeurs

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 16/12/2009 - indexel.net
 
Google-dope-la-productivite-des-developpeurs

La nouvelle version du kit de développement AJAX de Google intègre de nouvelles fonctionnalités - UiBinder, débogage dans le navigateur et code splitting - qui délestent le développeur des tâches fastidieuses.

 

Quasiment deux ans après la sortie de la version 1.5, Google vient de publier la nouvelle édition de son kit de développement Google Web Toolkit (GWT) 2.0. Cet outil permet de développer des applications riches internet (RIA) s'appuyant sur l'architecture d'échange de données AJAX (Asynchronous Javascript And XML) en utilisant le langage de programmation Java. C'est notamment le socle technique de Google Wave qui pourrait bien s'imposer comme GMail 2.0.

Trois nouvelles fonctionnalités majeures ont retenu l'attention des développeurs : UiBinder, le débogage dans le navigateur, et la possibilité de découper le code de l'application. Le Framework UiBinder permet de concevoir des écrans (interface utilisateur) à partir de modèles définis en XML. "UiBinder pose les bases d'un futur outil de conception WYSIWYG par glisser déplacer de composants qui ne pouvait exister jusqu'à présent pour des raisons structurelles" explique Sami Jaber, fondateur du cabinet de conseil DNG Consulting et auteur de l'ouvrage Programmation GWT 2 chez Eyrolles. En plus d'UiBinder, la technologie ClientBundle optimise la gestion des feuilles de style (CSS) au sein des applications GWT.

Sami JaberL'intégration du débogage d'application GWT directement au sein du navigateur est une avancée majeure. Elle va "augmenter la productivité des développeurs car ils n'auront plus besoin de compiler et générer leurs applications en Javascript pour obtenir le rendu final" indique Sami Jaber (photo). D'autre part, les développeurs peuvent utiliser le navigateur de leur choix et ainsi s'assurer de la portabilité des applications d'un navigateur et d'une version à l'autre. Google facilite également la vie des développeurs en les accompagnant à l'aide de nombreux menus contextuels et en produisant un code compilé plus optimisé qu'avec la version précédente. Ce sont donc là encore des heures de gagnées.

Enfin, la fragmentation du code (code splitting) consiste à diviser les applications en plusieurs portions téléchargeables au fil de la navigation. Cette approche fluidifie et accélère le déploiement progressif des grosses applications en ne téléchargeant que les composants indispensable au moment de l'utilisation.

Au-delà de ces nouvelles fonctionnalités, "GWT 2 pose surtout de nouvelles bases pour les versions futures qui pourront s'appuyer sur de nouvelles APIs [ndlr : interfaces de programmation] plus riches et plus robustes" conclut Sami Jaber. Il s'agit donc bien d'une version majeure. Petit bémol cependant, la migration des applications GWT 1.5 vers GWT 2.0 ne sera pas toujours évidente. Les tableaux HTML cèdent par exemple la place aux placements à base de feuilles de styles (CSS).

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages