Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Chrome OS : Google dévoile son système d'exploitation pour netbooks

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 25/11/2009 - indexel.net
 

Après Android qui vise les smartphones, Google propose un nouveau système d'exploitation "web", destiné aux netbooks. Mais Android et Chrome OS pourraient fusionner à terme.

 

Google vient de présenter son système d'exploitation léger pour netbook : Chrome OS. Publié sous licence open source (Chromium OS), il s'appuie en grande partie sur le code du navigateur Google Chrome. Chrome OS vise exclusivement les netbooks (Notre article : Cinq netbooks pour les pros) et ne sera installé que sur les disques durs flash (SSD) des machines des fabricants respectant un cahier des charges technique précis.

Chrome OS vise dans un premier temps les utilisateurs qui ont des besoins simples : regarder une vidéo, visionner des photos (Picasa), écouter de la musique, lire et envoyer des e-mails (GMail), utiliser des outils bureautique en ligne (Google Docs), etc. Il est gratuit car l'important pour Google n'est pas de vendre son système d'exploitation, mais les services qui s'y exécutent. Google se positionne donc progressivement sur le même business model qu'Apple avec son iPhone et l'AppStore, mais sans avoir à concevoir et vendre du matériel.

Chrome OS se distingue des autres systèmes d'exploitation du marché en démarrant très rapidement : à peine dix secondes. "Notre objectif est qu'il se comporte, au démarrage, plus comme une télévision que comme un PC" a expliqué Sundar Pichai, vice-président produits chez Google. Pour parvenir à ce résultat, Google s'est appuyé sur le code de son navigateur Chrome qui s'exécute au-dessus d'une distribution Linux spécifique. Autre signe distinctif, les applications Chrome OS s'exécutent uniquement dans le navigateur qui devient le système d'exploitation. Les données sont sauvegardées sur des serveurs distants, et l'utilisateur n'a pas à installer ou mettre à jour les logiciels. Pour améliorer l'expérience utilisateur, Google proposera, dans un second temps, un mode déconnecté qui s'appuiera certainement sur la technologie Google Gears.

Google mise sur un bon niveau de sécurité pour convaincre les entreprises. Chaque logiciel s'exécute dans un "bac à sable" isolé. Les applications ne peuvent donc pas se compromettre mutuellement. Et si l'une d'entre elles rencontre un problème, elle ne fera pas crasher tout le système. Google indique également que Chrome OS vérifie l'intégrité de son code à chaque démarrage. Si le code a subi des modifications (et qu'il est donc potentiellement infecté), Chrome OS se réinstalle intégralement.

Si Chrome OS s'impose sur les netbooks, Google deviendra alors un éditeur majeur de systèmes d'exploitation. En effet, il propose déjà Android pour équiper les smartphones. Et le géant de Mountain View n'exclut pas de fusionner, à terme, ces deux technologies dont l'ADN est très proche : les deux systèmes d'exploitation reposent sur Linux et sur le moteur web WebKit. En cas de succès de Chrome OS, les développeurs devront donc ajouter une plate-forme cible supplémentaire pour leurs applications. Entre Linux, Windows, Mac OS X, l'iPhone OS et les très nombreux systèmes d'exploitation pour smartphones, le marché n'a jamais été aussi morcelé.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages