Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Facebook veut réécrire le langage PHP

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 03/02/2010 - indexel.net
 
Facebook-veut-reecrire-le-php

Pour diviser par cinq le temps de chargement de ses pages, le réseau social a écrit un compilateur PHP maison. Il économise ainsi 80% de ses besoins en serveurs, soit huit millions de dollars par an.

 

Selon le site GreenIT.fr, les 30 000 serveurs de Facebook consomment près de 100 millions de kWh par an, soit autant que 43 millions de malgaches pendant un an ! En réduisant la consommation électrique de ses serveurs de 80 %, le réseau social pourrait économiser jusqu'à huit millions de dollars par an et 50 000 tonnes de CO2. Facebook a donc décidé de trouver une solution à la source.

Dans un entretien accordé au site TheRumpus.net, un employé de Facebook explique que 90 % du site est écrit à l'aide de PHP. Ce langage de programmation est interprété "à la volée" à chaque fois qu'une page ou qu'un composant d'une page web est affiché par l'utilisateur final. Malgré des systèmes sophistiqués de cache, la compilation du code source à la volée nécessite trop de ressources (processeur, mémoire, etc.).

Facebook a donc réécrit un moteur PHP - baptisé HipHop for PHP (nom de code Hyper-PHP) - qui compile le code source PHP en code binaire. Le fichier est exécutable directement, sans compilation à la volée. Cette approche réduirait de 80 % la charge des serveurs de Facebook et le temps de chargement d'une page chez l'internaute serait divisé par cinq.

Cette révélation est intéressante à plus d'un titre. D'une part, elle montre que certaines entreprises privilégient désormais la performance d'un langage compilé à la souplesse d'utilisation d'un langage interprété. D'autre part, après Yahoo! et d'autres poids lourds du web, l'implication de Facebook dans la communauté PHP pérennise ce langage de développement.

D'ailleurs, Microsoft (également actionnaire de Facebook) vient d'ajouter une interface de programmation Windows Azure au Zend framework 1.1. Développé par les auteurs de PHP, ce framework accélère les développements web. C'est, de loin, le plus populaire du marché. Le composant Zend_Service_WindowsAzure permet désormais de s'interconnecter avec le service de cloud computing de Microsoft.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages