Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

HTML 5 figé en mai 2011… fin prêt en 2014

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 16/02/2011 - indexel.net
 
Html5

Bonne nouvelle pour les éditeurs : le standard HTML 5 sera figé d’ici quelques mois. Les développeurs pourront donc commencer à créer des applications sans craindre une modification majeure du langage.

 

Garant de la standardisation du web, le World Wide Web Consortium (W3C) vient d'annoncer que le langage de programmation HyperText Markup Language (HTML) 5 passera au statut de recommandation en 2014. « C'est une étape très importante car elle va permettre aux éditeurs de navigateurs web de finaliser leur logiciel et aux développeurs de monter en compétence » explique Jérémy Chatard, directeur technique de Breek, un spécialiste du web 2.0.

Les développeurs et les éditeurs vont pouvoir s'investir pleinement dès mai 2011, date du dernier appel public à commentaire, après laquelle les fonctionnalités de HTML 5 n'évolueront plus. « Jusqu'à présent, les dernières versions de Safari, Firefox, Chrome et Internet Explorer s'appuyaient sur le brouillon de la spécification, sans garantie que certaines fonctionnalités seraient toujours présentes ou similaires dans la version finale de la recommandation » précise Jérémy Chatard.

A partir de mai 2011, les équipes du W3C auront deux ans pour finaliser les spécifications techniques du langage. Le délai peut sembler long. Mais HTML 5 est l'évolution la plus importante du langage depuis sa création il y a vingt ans. Initialement conçu pour relier entre elles des pages statiques de texte hébergées sur différents serveurs, HTML s'est transformée en une plate-forme de développement d'applications avec HTML 4 en 1997. Malgré une mise à jour en 1999, les spécifications du langage n'avaient pas fondamentalement évoluées depuis plus de dix ans.

Or, en dix ans, les frameworks Dynamic HTML (DHTML) et AJAX (Asynchronous Javascript and XML) se sont multipliés et l'usage de technologies telles que Javascript et CSS a beaucoup évolué. Alors que les applications web étaient réservées aux ordinateurs, la toile comptera bientôt plus d'internautes mobiles qui se connecteront depuis leur smartphone ou leur netbook que d'utilisateurs sédentaires. Grâce au développement de la bande passante, le contenu des sites web est également passé de simples pages de texte à des applications puis, aujourd'hui, à des sites interactifs diffusant des contenus vidéo.

HTML 5 tente de simplifier et de standardiser le développement des applications web et des sites multimédia en proposant des interfaces de programmation (API) de haut niveau : vidéo, dessin 2D avec Canvas, support du mode déconnecté, édition de contenus avec contenteditable, drag & drop avec draggable, etc. Autant de fonctionnalités prises en charge par défaut que les développeurs n'auront pas à recréer comme c'est encore le cas aujourd'hui.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages