Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

VMware virtualise 2 téléphones mobiles en 1

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 23/02/2011 - indexel.net
 
2-mobiles-en-1

L’éditeur propose d’exécuter deux téléphones virtuels sur un seul terminal mobile pour isoler l’usage professionnel de l’usage privé. À la clé: plus de simplicité pour l’utilisateur et plus de sécurité pour l’entreprise.

 

Face à la multiplication des terminaux mobiles, tous les acteurs des télécoms tentent de simplifier la vie des utilisateurs. Le fabricant Global High Tech propose par exemple le TwinSIM, un téléphone intégrant 2 cartes SIM (notre article : Insolite, le premier téléphone portable double SIM) pour arrêter de jongler entre téléphone pro et perso. Les opérateurs préparent de leur côté un forfait unique (notre article : Bientôt un forfait unique pour sa tablette PC et son smartphone) couvrant les différents périphériques des utilisateurs : tablette électronique, PC, smartphone, etc.

Spécialiste des outils de virtualisation, VMware pousse la logique un cran plus loin. Deux ans après le rachat de Trango Virtual Processors et l'annonce de Mobile Virtualization Platform (notre article : VMware virtualise les téphones portables), VMware a présenté sa technologie lors du dernier Mobile World Congress. Basé sur un smartphone Optimus Black (LG) sous Android, il a exécuté deux environnements totalement cloisonnés : d'un côté les données, applications et contacts personnels de l'utilisateur à titre privé, et de l'autre, les données, contacts et applications du salarié. Bien que s'exécutant sur un seul terminal mobile, chaque téléphone virtuel possède un numéro d'appel spécifique.

Avec cette approche, "l'utilisateur achète le téléphone qui lui convient et l'utilise à la fois à titre personnel et professionnel, en toute sécurité", résume Stephen Herrod, directeur technique de VMware. L'entreprise administre le téléphone virtuel professionnel de son salarié à distance : ajout, mise à jour et suppression de logiciels, blocage de certaines fonctionnalités, accès via réseau privé virtuel (VPN), etc. Évidemment, en dehors du cadre professionnel, l'utilisateur est le seul à accéder à son téléphone virtuel, protection de la privée oblige. Lorsqu'il quitte son entreprise ou s'il perd son téléphone, l'administrateur débranche le téléphone virtuel professionnel en un clic.

Au-delà de l'aspect pratique pour l'utilisateur, cette approche pourrait séduire les entreprises par le niveau de sécurité qu'elle apporte. D'autant que l'hyperviseur de VMware sera gratuit. L'éditeur compte se rémunérer uniquement sur la vente de son outil d'administration. Pour percer, il devra cependant convaincre les opérateurs et les fabricants de téléphonie mobile de s'appuyer sur sa technologie de virtualisation de carte SIM. LG s'est déjà porté volontaire pour équiper ses smartphones professionnels de la technologie de virtualisation de VMware.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages