Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Windows 8, futur système d’exploitation pour tablette électronique

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 12/01/2011 - indexel.net
 
Windows8

Microsoft vient de confirmer la disponibilité d’une version de Windows 8 pour les processeurs ARM qui équipent la plupart des smartphones et tablettes numériques. Un constat d’échec pour Windows Phone.

 

De Windows 8, le prochain système d'exploitation de Microsoft, on savait déjà qu'il supportera nativement USB 3.0 et Bluetooth 3.0, qu'il intègrera un module de géolocalisation (Orion) basé sur la triangulation Wi-Fi et l'adresse IP avec une précision de 50 à 100 mètres, que son démarrage sera quasiment instantané, qu'il tirera partie de périphériques telles que les webcams pour adapter automatiquement la luminosité de l'écran et authentifier l'utilisateur autrement qu'avec un identifiant et un mot de passe.

Particulièrement intéressantes pour une tablette numérique ou un smartphone, toutes ces fonctionnalités viennent d'être confirmées à demi-mots par Microsoft lors du Consumer Electronic Show (CES) qui se tient en ce moment à Las Vegas. L'éditeur de Redmond vient en effet d'annoncer, lors d'un discours de Steve Ballmer, son PDG, que Windows 8 sera compilé pour les processeurs ARM. Ces derniers sont aux tablettes numériques et smartphones ce qu'Intel est au PC : l'architecture processeur de référence.

Jusqu'à présent, Windows fonctionnait essentiellement sur processeur Intel x86 et AMD. Mais avec 55 millions de tablettes et smartphones vendus en 2010 et 208 millions attendus en 2014, Microsoft ne pouvait pas faire l'impasse sur un marché aussi alléchant. D'autant qu'en dehors du monde propriétaire d'Apple, le couple ARM – Android commence à s'imposer. Il y avait donc urgence.

Paradoxalement, cette annonce sonne comme la fin de carrière de Windows Phone, dont la dernière édition, Windows Phone 7, n'a pas réussi à s'imposer face à iOS, Android et BlackBerry OS. Alors qu'elle était la référence des smartphones il y a encore quelques années, l'ergonomie de l'interface graphique de Windows Phone 7 est désormais totalement dépassée. C'est aussi la fin du long voyage de noces du couple Windows – Intel (Wintel) car ce dernier n'a pas su imposer ses processeurs basse consommation Atom face à un ARM omnipotent sur le marché des périphériques mobiles.

L'interface graphique retenue pour Windows 8 est la grande inconnue. Microsoft a beaucoup appris avec ses interfaces entièrement tactiles Sphere, TouchWall et Surface dont il a d'ailleurs présenté la deuxième édition lors du CES. Les canons ergonomiques ont également été dégrossis avec iOS et Android. Mais c'est certainement de Kinect que l'éditeur tirera le plus d'enseignements. Le kinect est un boîtier que l'on branche sur la console de jeux Xbox 360 et grâce auquel l'utilisateur n'a plus besoin de manette. C'est le corps qui joue ce rôle.

Quant au modèle de développement, point fort historique de l'éditeur, Microsoft propose une plate-forme particulièrement aboutie et portable avec .NET et Silverlight. Un véritable bonheur comparé aux tracasseries du monde Apple. Reste que les développeurs .NET et Silverlight vont devoir réapprendre à créer des interfaces entièrement tactiles. Une gageure comparée à l'avance prise par les développeurs Android et iOS.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages