Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

APPLICATIONS, SUR LE TERRAIN

Business intelligence et suivi de l'activité avec Navision

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Burçin Gerçek le 19/10/2000 - indexel.net
 

AC Nielsen et Discofone ont choisi d´installer le PGI Navision pour avoir une vision globale de leurs activités. KNK a développé pour les deux entreprises des modules adaptés à leurs besoins.

 

 

Jusqu´en 1998, les différents services de Discofone utilisaient des programmes sans liaison avec l´informatique centrale. La séparation des bases de données rendait difficile une vision globale des activités. L´entreprise choisit donc d´installer le progiciel Navision pour uniformiser son système d´information. Pour accéder facilement aux données d´une période précise, Discofone utilise également l´outil de décision Cognos. "Navision et Cognos peuvent très bien fonctionner ensemble, ce qui nous permet de disposer d´une solution de business intelligence adaptée à nos besoins et à notre budget", constate Frédéric Patrault, responsable informatique de Discofone.

Visualiser toutes les étapes de la relation client

Un nouveau module de Navision a été installé chez AC Nielsen, il y a un mois. Une durée courte, mais suffisante pour juger la performance du produit. "Avant, nous n´avions pas la possibilité de suivre la totalité de la vie d´une affaire", explique Jean-Pierre Galiegue, directeur financier."Nous travaillions sur Excel et rencontrions les limites inhérentes aux logiciels bureautiques. Nous n´avions pas de garantie d´exhaustivité ni de traçabilité des données. Excel vous présente forcément la dernière version d´un fichier. Grâce à Navision, toutes les étapes de notre relation avec le client, du premier contact à la facturation, seront à terme accessibles". AC Nielsen utilisait déjà Navision pour son service de facturation. Le nouveau module, développé en France par KNK sur la base de fonctionnalités d´un système préexistant dans le groupe AC Nielsen, permettra à l´entreprise d´analyser ses probabilités de vente et d´améliorer sa prédictibilité en terme de chiffre d´affaires.

Un progiciel unique pour 50 KF

"KNK nous a séduit par sa capacité à appréhender nos besoins", explique Jean-Pierre Galiegue. "On a déterminé ensemble les besoins de l´entreprise au travers d´une véritable relation de partenariat". En un mois, le cahier des charges est rédigé, "sur la base du système qui fonctionnait déjà sur Excel", et le progiciel est soumis aux tests des commerciaux de l´entreprise. Suite à leurs remarques, KNK a affiné le module, ce qui permet à AC Nielsen, pour un budget de 100 KF, d´avoir un progiciel unique, adapté à ses besoins.Navision Financials, développé pour Discofone, a également été modifié suite aux remarques de l´entreprise. "KNK a toujours assuré un service de qualité", souligne Frédéric Patrault. " Mais le progiciel a quelques limites. Pour accéder à une information, il faut parfois cliquer sur plusieurs rubriques. Quant aux champs réservés aux e-mails des clients, leur capacité de 30 caractères ne suffit pas toujours".

 

 

 

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages