Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

APPLICATIONS

Le renouveau du Macintosh passera-t-il par l'Open Source ?

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Lefebvre le 09/03/2004 - indexel.net
 

Le Mac vient d´avoir vingt ans mais Apple n'a pas fêté cet anniversaire. Pourquoi ce constructeur, plutôt avide de publicité, a-t-il négligé une occasion de faire parler de lui ? Simplement parce que le Macintosh représente, aux yeux d´Apple, le passé. La chronique d´Alain Lefebvre.

 

Le Macintosh représente un passé déjà lointain pour les jeunes générations (vingt ans !) et cela se conjugue mal avec des notions telles que "nouvelles technologies", "produit innovant", "en phase avec les aspirations des jeunes" et "dans la vague du digital life". Aujourd´hui l´état major d´Apple a les yeux rivés sur les ventes des différentes versions de l´iPod et sur la diffusion de son service iTunes. Dans ce cadre, le Macintosh est considéré comme moins stratégique qu´auparavant.

Le déclin du Mac, air connu !

Cette relative désaffection de la direction suffit à relancer le débat autour du déclin du Macintosh. Le déclin du Mac, air connu ! En fait, cela fait plus de dix ans que les observateurs du marché glosent sur cette disparition annoncée. Ceux-ci considèrent que le Mac est en déclin depuis qu´il a perdu la bataille des parts de marché et cela remonte déjà à loin... Ce premier échec fondamental a entraîné, inexorablement, toutes les autres évolutions négatives : la plupart des éditeurs de logiciels ont fini par renoncer à produire des versions pour le Macintosh de leurs programmes (mais pas tous avec les exceptions notables d´Adobe, Macromedia et Microsoft) ; la couverture médiatique de l´univers Macintosh s´est restreinte, l´intérêt du public pour le débat Mac vs PC s´est reporté sur l´émergence de l´Internet et ainsi de suite.Face à ce déficit, la direction d´Apple a progressivement concentré les efforts en faveur du Mac sur quelques niches (les graphistes par exemple) mais mêmes ces dernières "poches de résistance" sont désormais attaquées avec succès par l´hégémonie du PC.

Et, comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, le Macintosh a beaucoup souffert de la montée de Linux. Auparavant c´est le Macintosh qui était l´alternative sympa face à la tristesse et à la fermeture de la dictature du PC et de Microsoft. Ce rôle a été repris avantageusement par Linux qui lui, est réellement libre et ouvert. Cette tendance n´est pas passée inaperçue puisque certaines études de marché estiment déjà que Linux dépasse en nombre le Macintosh du côté de la base installée des plates-formes clients. De plus, la différence d´ergonomie et de facilité d´utilisation entre le Macintosh d´une part et un PC sous Windows d´autre part, semble s´être amenuisée avec le temps, au fur et à mesure que Windows s´améliorait. Bref, que reste-t-il aujourd´hui au Mac qui mérite qu´on en parle ?

L'embarras du choix

Contrairement aux apparences qui semblent toutes être liguées pour lui nier un quelconque avenir, peut-être est-on à l´aube d´un renouveau du Macintosh grâce à Mac OS X et au mouvement Open Source... Tout d´abord, revenons brièvement sur les arguments actuels qui justifient d´écarter le Macintosh dans une décision d´équipement, essentiellement : l´offre restreinte en logiciels et l´avantage ergonomique qui aurait disparu. C´est vrai qu´il y a beaucoup moins de logiciels disponibles pour le Macintosh (surtout pour tourner sous Mac OS X) que pour Windows.Mais, ramenons cette relative rareté à de plus justes proportions : on n´a pas besoin d´une telle abondance ! Pour faire votre choix de programmes qui vont fonctionner sous votre poste de travail, vous avez encore des dizaines, sinon des centaines de possibilités, que ce soit pour les applications principales ou les utilitaires. C´est largement plus qu´il n´en faut pour avoir l´embarras du choix... Il n´y a guère que pour les domaines spécifiques (applications verticales ou sectorielles) que vous pourrez véritablement mesurer la différence. Pour un poste de travail bureautique étendu (l´immense majorité des cas), l´offre logicielle de Mac OS X est plus que largement suffisante, tant en quantité qu´en qualité. Pour celles et ceux qui doutent encore sur ce point, allez simplement jeter un oeil sur le site macosxapps.com.

Mac OS X : un système plus cohérent que Windows

Et la question tant disputée de la facilité d´utilisation ? Avec le niveau atteint désormais par Windows XP, Mac OS X ne peut plus prétendre être bien plus ergonomique, n´est-ce pas ? La différence s´est réduite, c´est vrai mais elle est toujours bien présente dans les détails. Mac OS X est un système qui est plus intégré et plus cohérent que Windows. Il n´est pas seulement plus facile à utiliser, il est aussi plus puissant sur certains aspects : l´application "Aperçu" (qui peut être appelée depuis la fonction imprimer de n´importe quelle application) vous propose d´exporter votre document dans de nombreux formats dont Acrobat (rien de semblable en standard sous Windows) et l´utilitaire "Disk Utility" est capable de graver vos CD-Rom si vous avez un graveur en ligne pour ne citer que ces deux exemples.

Lire la suite de l´article

 

 

 

 

 

 

 

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages