Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Android, deuxième plate-forme mobile dès 2012

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Antoine Robin le 22/10/2009 - indexel.net
 
Smartphone-illustrant-android

Grâce à son ouverture, le système d'exploitation pour smartphones de Google s'imposera bientôt, juste derrière celui de Nokia. Une situation problématique pour les entreprises et les éditeurs de logiciels.

 

Selon le cabinet d'études Gartner, le système d'exploitation Android de Google détiendra 14,5 % de parts de marché d'ici 2012 contre 2 % actuellement. Il équipera alors entre 75 et 85 millions de terminaux mobiles sur les 526 millions qui devraient être vendus en 2012. En deuxième position, Android restera loin derrière Symbian OS de Nokia, dont le poids sur le marché chutera cependant de 50 % à 39 %. Android sera talonné par les systèmes d'exploitation d'Apple (iPhone), de Microsoft (Windows Mobile), et de RIM (BlackBerry) qui s'arrogeront chacun entre 12 et 14 % de parts de marché.

La forte croissance des ventes de terminaux mobiles sous Android est principalement liée à l'ouverture. En effet, Android est publié sous licence open source et ne coûte rien aux fabricants de matériels. Une quarantaine de terminaux sous Android sont ainsi attendus pour 2010 chez HTC, Motorola, LG, Samsung, Sony Ericsson, Archos, Garmin, et Acer.

L'intégration très fine des logiciels de collaboration de Google - Calendar, Docs, GMail, Apps, etc. - avec les terminaux mobiles constitue un autre atout de taille. Les fabricants de téléphone proposent ainsi à leurs clients de ne pas changer leurs habitudes. Ils conservent par exemple leur messagerie qui devient directement accessible sur leur mobile.

Ce bouleversement du marché est problématique pour les éditeurs et les entreprises qui ne savent plus à quel saint se vouer. Si Symbian OS reste une valeur sûre, quelle autre plate-forme de développement privilégier entre Windows Mobile, Android, BlackBerry, etc. ? Les entreprises sont également face à un choix difficile pour le développement de leurs applications métier.

Gartner estime que le principal critère de choix reste l'ouverture. D'un côté Windows Mobile, Symbian OS et Android sont disponibles pour différents matériels. De l'autre, les systèmes d'exploitation du BlackBerry et de l'iPhone sont limités aux modèles de leurs constructeurs. Symbian OS étant largement tourné vers les applications grand public, la bataille devrait donc se jouer entre Windows Mobile et Android en ce qui concerne les applications destinées aux entreprises.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages