Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

ACTUALITES

Smartphones : les ventes d'Android multipliées par six en France

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Alain Bastide le 09/02/2011 - indexel.net
 
Vente-android-explosion

L’ouverture de la plate-forme mobile de Google séduit autant les fabricants que les utilisateurs de smartphones. Mais ce succès fragmente encore un peu plus un marché déjà peu lisible pour les entreprises.

 

Les éditeurs ne savent plus à quel saint se vouer. Après le succès de Windows Mobile de Microsoft et de Symbian de Nokia il y a quelques années, ces deux plates-formes pour le développement d'applications mobiles sont en nette perte de vitesse. Windows Phone est passé de 20 % de part de marché il y a un an à 10 % aujourd'hui. Et Nokia stagne à 30 %. Après une croissance fulgurante, iOS semblait pouvoir s'imposer. Mais les ventes ne progressent plus et la part de marché du système d'exploitation de l'iPhone d'Apple plafonne à 30 %.

Seules deux plates-formes ont progressé en 2010. BlackBerryOS de Research in Motion (RIM) est passé de 5 à 8 % de part de marché. Mais c'est le système d'exploitation de Google, Android, qui affiche la plus belle progression, avec un bond de 600 % en France en 2010. Android est ainsi passé de 3 % à 20 % de part de marché en douze mois. La croissance de l'OS mobile de Google est encore plus rapide que les prévisions les plus optimistes des analystes du Gartner qui tablaient sur 14,5 % de part de marché en 2012.

Cette fragmentation pose un problème majeur aux éditeurs de logiciels comme aux entreprises qui souhaitent adapter leurs applications maison pour les mobiles. Chaque technologie étant propriétaire, comment choisir une plate-forme alors que le marché fluctue très fortement d'une année sur l'autre ? C'est un véritable casse-tête. D'autant que les compétences pour développer sur iOS (Objective C), sur Windows Mobile (.NET), SymbianOS (Java et C++), BlackBerryOS et Android (Java et C) ne sont pas les mêmes. Les langages ont beau parfois se ressembler, les interfaces de programmation (API) et les kits de développement (SDK) ne sont pas identiques.

La solution la plus simple pour une entreprise consiste à choisir une seule plate-forme de développement. Mais elle n'a aucune garantie que le choix de terminaux mobiles disponibles chez son opérateur télécoms sera suffisant. Pas plus que le système d'exploitation retenu s'imposera sur le marché. L'ouverture d'Android est cependant intéressante puisqu'elle garantit que n'importe quel fabricant de smartphone peut opter pour ce système d'exploitation. Ce qui n'est pas le cas d'iOS d'Apple, par exemple.

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages