Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

INFRASTRUCTURE

Adieu les fils, bonjour les ondes !

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Cécile Dubois le 11/07/2001 - indexel.net
 

Grâce à leur facilité et souplesse d´installation, les réseaux locaux sans-fil, qui bénéficient désormais d´un débit de 11 Mbit/s, complètent astucieusement les infrastructures réseaux des entreprises.

 

Le câblage réseau a envahi nos bureaux, faisant même partie du cahier des charges lors de la construction d´une nouvelle tour. Pourtant, la vague du sans-fil commence à déferler et pourrait bien révolutionner la conception des architectures de réseau. Disposer d´informations stratégiques commerciales ou logistiques, partout, tout le temps : en salle de réunion, sur les sites de production, mettre en place un réseau provisoire à l´occasion d´une conférence ou autre manifestation ponctuelle. Autant de petits détails qui contribuent à la compétitivité et que les réseaux locaux sans-fil tendent à banaliser.

Le principe des réseaux locaux sans fil (RLR, réseaux locaux radioélectriques ou WLAN, Wireless Local Area Network) repose sur la transmission radio. Des points d´accès reliés au réseau filaire de l´entreprise, communiquent par onde radio avec des ordinateurs équipés de cartes réseau sans-fil, interfaces entre les ondes radio et le logiciel de gestion de réseau du poste client. "Afin d´assurer un meilleur relais, il est préférable de rajouter des antennes aux cartes réseau, que l´on place au-dessus des ordinateurs. Car les antennes intégrées aux cartes se trouvent trop encastrées pour rayonner correctement", explique Francis Raimbert, président d´ATIM, intégrateur de réseaux sans-fil.

Le standard de transmission principalement reconnu et utilisé est le IEEE 802.11b, ratifié par l´Institute of Electrical and Electronics Engineers. Un organisme fondé par les principaux protagonistes de cette technologie, le WECA (Wireless Ethernet Compatibility Alliance), a de plus créé le label Wi-Fi afin d´assurer l´interopérabilité entre les produits. Cette norme de communication permet de transmettre jusqu´à 11 Mbits par seconde (soit environ 7 Mbits/s de débit réel), s´alignant ainsi sur les performances de l´Ethernet, sur une distance d´environ 50 mètres. Elle utilise la plage de fréquence des 2,4 GHz (de 2 446 à 2 483,5 MHz), qui en France est partiellement réquisitionnée à des fins militaires.Il est donc nécessaire de demander une autorisation à l´ART (Autorité de régulation des télécoms, avant d´installer un réseau 802.11b. Le coût d´une borne d´accès varie de 3000 à 5000 francs (458 à 758 euros) environ, il faut également compter près de 1500 francs (228 euros) pour les cartes réseau. Les antennes extérieures valent 300 francs (45 euros). Pour relier deux bâtiments distants de 100 mètres à deux kilomètres, il faut compter entre 25 000 et 35 000 francs (3800 et 5300 euros).

Lire la suite de l´article

 

 

 

 

 

 

 

Quelques fournisseurs de solutions de réseaux sans-fil :

3com, Cisco, Compaq, Lucent, Breezecom, Intel, ZCOM, No Wires Needed

 
Partager :
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages