Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MANAGEMENT

Dossier décisionnel : des offres prêtes à l'emploi

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Marie Varandat le 30/03/2004 - indexel.net
 

Spécialisés par briques, les acteurs du décisionnel se sont progressivement rapprochés pour créer des offres globales. Résultat, le marché du décisionnel ressemble aujourd´hui de plus en plus à celui des ERP avec les avantages et les inconvénients d´une offre intégrée qui se veut tout aussi souple, modulaire et... structurante.

 

 

L´été 2003 a été riche en annonces dans le petit monde du décisionnel : Business Object (BO) rachetait Crystal Decisions, Hyperion engloutissait Brio tandis que Actuate s´offrait Nimble Technology, un spécialiste de l´ETL temps réel ou EII (Enterprise Information Integration). En pleine consolidation depuis quelques années déjà, l´univers du décisionnel évolue clairement vers des offres globales (voir notre tableau). Tous les éditeurs s´évertuent en effet à couvrir l´ensemble des briques d´une application décisionnelle en rachetant des concurrents ou en développant leur propre offre. Une solution retenue par Microsoft, Cognos ou SAS qui ont annoncé leur propre outil de reporting dans le courant de l´année mais aussi par Informatica, spécialiste de l´ETL, qui a développé ses propres outils de restitution, etc.

Diminuer les coûts d'intégration et de mise en oeuvre

L´offre intégrée présente un intérêt évident pour les entreprises : en adoptant une solution globale, elles s´épargnent les coûts et le temps nécessaire à l´intégration d´outils hétérogènes. Elles s´enferment également dans le giron d´un éditeur, lequel, souligne Khoder Arnaout, responsable des solutions analytiques chez Micropole Univers "n´est pas forcément bon sur tout. Un éditeur peut difficilement investir autant sur toutes les briques d´une architecture décisionnelle qu´un spécialiste qui ne se concentrera que sur son domaine".Raison pour laquelle certains éditeurs se sont lancés dans l´application décisionnelle "prête à l´emploi" avec un modèle de données intégré et destiné à un usage très "vertical". La plus connue d´entre elles est très certainement le "CRM analytique" ou décisionnel appliqué au domaine de la connaissance du client. Mais Business Object, par exemple, annonce plus de 13 applications analytiques à son catalogue, chacune étant destinée à un domaine d´analyse spécifique.

Des applications analytiques prêtes à l'emploi

Le principe de l´application analytique épargne à l´entreprise une grosse partie du travail préalable à la mise en oeuvre de l´outil, le datamart ou datawarehouse étant déjà pré-paramétré pour recevoir les données ainsi que les outils de restitution qui sont livrés avec des requêtes pratiquées couramment par les entreprises. L´application analytique est souvent le fruit de la convergence de deux mondes, raison pour laquelle on trouve dans le domaine du CRM analytique, par exemple, les acteurs traditionnels du décisionnel mais également des éditeurs tels que PeopleSoft et SAP qui ont enrichi leur PGI d´un datawarehouse et d´outils d´analyse des données clients. Sans oublier les spécialistes du CRM Pivotal, E.piphany, Selligent, etc. qui en font autant ou encore des expert du datamining tels que Data SPSS Showcase et Kxen qui proposent des modules à "greffer" directement sur une solution pour analyser les comportements des clients notamment.

Un marché foisonnant aussi de petits outils simples et moins chers

En parallèle des outils traditionnels (notre tableau ci-dessous) qui dominent le marché du décisionnel, il existe une gamme de petits outils élaborés souvent par des prestataires spécialisés qui peuvent mieux correspondre aux besoins des PME. Lesquelles n´ont pas toujours besoin d´une infrastructure décisionnelle aussi complexe que celle des grands comptes. Souvent moins chers, ces outils répondent à des besoins d´analyse précis. On peut ainsi trouver des offres complètes (intégrant un moteur OLAP), faciles à mettre en oeuvre et peu onéreuses chez MIIS Adelecis ou encore Dimensional People; des composants prêts à l´emploi pour entrer facilement dans le monde très complexe du datamining chez Kxen, etc. Coté Open Source, les solutions en revanche sont encore rares. De manière générale, l´univers du logiciel libre ne couvre pas encore toute la chaîne des traitements décisionnels.

Microsoft pourrait bien bouleverser le marché

Enfin, un dernier arrivé sur le secteur pourrait bien bouleverser le marché car il n´est autre que Microsoft. L´éditeur avait déjà un pied dans le monde du décisionnel avec son tableur Excel, accepté comme outil de restitution par la plupart des offres du marché. Mais Microsoft n´avait pas réellement investi sur ce marché jusqu´en 1998, date à laquelle l´éditeur a intégré un moteur OLAP à sa base de données. En moins de cinq ans, selon l´OLAP Report, Microsoft est passé d´acteur inexistant sur le marché OLAP à la position de leader, détrônant au passage Hyperion. Depuis, la société a étoffé son offre d´un outil de reporting de masse. La quasi gratuité des produits - livrés avec SQL Server dont le prix est déjà inférieur à celui de la majorité des bases de données du marché - n´est certes pas étrangère au succès de Microsoft sur ce marché. Mais ses outils bénéficient également d´une réputation de performance incontestable. Adaptée au pouvoir d´achat d´une PME, surtout si elle a déjà une base SQL, l´offre de Microsoft manque toutefois pour l´instant d´applications métier (ou analytiques), c´est-à-dire livrées avec un modèle de données et des requêtes prêtes à l´emploi. En outre, il n´est pas certain qu´une architecture conçue avec ces outils soit plus simple à administrer que celle proposée par les petits éditeurs du marché.


Editeur
 
Moteur OLAP autonome
 
ETL
 
Outils
de restitution
Actuate
ETL orienté intégration en temps réel de Nimble Technology
Actuate 7 : Spécialiste du reporting de masse.
e.Analysis : fonctions d'analyses multidimensionnelle et interactives ; Actuate Query, outil de requêtage Web
Prix : 30000euros / CPU
Ascential
DataStage : Leader de l'ETL. Evolution vers le dictionnaire de meta-données (rachat MetaRecon et Integrity) Offre déclinée en plusieurs modules capables de s'interfacer avec les MOM et bus EAI du marché.
Prix : 250 000 euros pour l'offre complète (50 000 euros par module environ)
Business Objects
Business Data Integrator : Intégré à Business Objects Enterprise Suite 6 (rachat d'Acta).
Prix : NC
Enterprise 6 : très orientée sur les applications analytiques avec plus de 13 domaines couverts-
+ Reporting de masse (rachat Crystal Décisions) Prix : 1250 euros par domaine
Cognos
DecisionStream intégré à la suite BI de l'éditeur. Accords avec Iway sur les connecteurs.
Prix : NC
Serie 7 : Très étoffée en applications verticales, la suite Cognos est composée de deux produits de restitution majeurs : PowerPlay pour l'analyse multidimensionnelle et Impromptu, outil de requêtage décliné en version client léger.
Prix : NC
IBM
DB2 Cube Views: Moteur pour optimiser les données d'une base relationnelle afin de faciliter la création de cubes.
Prix : 7500 euros
+ DB2 OLAP Server (moteur OLAP d'Hypérion en OEM)
Informatica
PowerCenter : d'abord éditeur d'ETL, Informatica évolue aujourd'hui vers le temps réel (accord WebMethods) et le dictionnaire de metadonnées (SuperGlue)
Prix : 155 000 euros par CPU
Analytics :applications analytiques pour RH, finances, Approvisionnement, relation clients basées sur des modèles de données (datawarehouse).
PowerAnalyzer : analyse multidimensionnelle Analytics : 170 000 euros par domaine
PowerAnalyzer : 50000 euros / processeur ou 200 euros/ utilisateur
Hummingbird
BI/Analyse : Desktop OLAP Peut s'appuyer sur n'importe quel SGBDR du marché.
Prix : 750 euros par utilisateur
Genio (Hummingbird ETL) : intégration du temps réel avec V8 (fin de l'année) qui s'interfacera avec la plate-forme de Tibco et MQSeries. Dictionnaire de meta-données étendu.
Prix : 46 000 euros par CPU
BI Suite : BI Query, module de génération de requêtes (rapports légers) et un outil OLAP client (HyperCube)
Prix : 750 euros /utilisateur en C/S ou 21 000 euros pour version Web (serveur application) + 500 euros module client
Hyperion
Essbase : OLAP et HOLAP sur serveur. Peut s'appuyer sur n'importe quel SGBDR du marché. Version poste client : Personnal Edition.
Prix : 35 000 euros pour 10 utilisateurs
Rachat Brio : Performance Suite 8 : Reporting de masse et analyses pilotées par l'utilisateur Prix : 3500euros / pour 5 utilisateurs
Microstrategy
Moteur ROLAP intégré à une suite.
Prix : 384 euros par utilisateur
MicroStrategy 7 : Suite complète d'outils pour reporting de masse, analyse interactives et croisement de données multidimensionnels.
Prix : 6280 euros
Microsoft
Analysis Services : ROLAP technologie rachetée à une société israélienne et intégrée à SQL Server.
Prix : gratuit (Inclus dans SQL Server : 5000 euros + 100 euros par licence)
Data Transformation Services : alimentation en mode batch interprété (moins rapide).
Prix : gratuit (Inclus dans SQL Server : 5000 euros + 100 euros par licence)
Excel sur poste client utilisé pour les tableaux croisés. SQL Server 2000 Reporting Services : outil de reporting.
Prix: en téléchargement gratuit pour les utilisateurs de SQL Server
Oracle
Oracle9i R2 OLAP : nouvelle version du moteur OLAP (anciennement Express) intégré directement dans la base.
Prix : 400 euros par utilisateur ou
20000 euros par CPU
Oracle9i Datawarehouse Builder : classé comme le meilleur ETL pour la transformation des données par le MetaGroup.
Prix : 4985 euros /utilisateur
OFA : analyse budgétaire ; OSA : analyse ventes et marlketing. Offres en cours de restructuration- Finalisation prévue pour fin 2003 avec pour objectif des BI Beans, composants pour faciliter le développement d'applications décisionnelles.
Prix : NC
SAS
ETL intégrant un dictionnaire de métadonnées.
Prix : NC
Sas Activity-based Management : ensemble d'applications verticales + outils de reporting.
Prix : NC
Sybase
IQ : moteur SQL optimisé pour applications décisionnelles.
Prix : 20 000 et 40 000 euros par CPU
Sunopsis
Sunopsis v3.2 : offre récente sous forme de kit de développement pour générer des processus d'alimentation qui sont ensuite exécutés par un serveur d'application J2EE.
Prix : 30 000 euros

 

 

 

 

 

 

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages