Jeudi 7 juin 2018
NASDAQ : 0.0 0   nasdaq0 %
RECHERCHE
OK
 
NEWSLETTER
newsletter
Abonnez-vous gratuitement
à notre newsletter
hebdomadaire - Cliquez ICI
Indexel
  • DOSSIERS
  • PRATIQUE
pub Publicité
 

MANAGEMENT

Les multiples usages du décisionnel

Imprimer Envoyer à un ami Contacter la rédaction
Par Marie Varandat le 30/03/2004 - indexel.net
 

Donner aux collaborateurs, partenaires et fournisseurs les informations dont ils ont besoin pour gagner en efficacité, anticiper les décisions stratégiques, optimiser le pilotage de l´entreprise, fidéliser les clients, séduire les prospects... autant d´avantages à retirer d´un système d´aide à la décision.

 

 

1. Donner aux collaborateurs les informations dont ils ont besoin

Domaine du reporting de masse, la diffusion automatisée de rapports, d´états statistiques et de tableaux de bords (ou en d´autres termes, d´une présentation consolidée avec clarté et précision d´informations), peut s´appuyer sur un simple requêteur ou un moteur d´analyse multidimensionnelle. Il existe deux principales catégories d´outils de reporting. Les premiers sont destinés au service informatique, lequel paramètre les requêtes et automatise la diffusion des rapports par voie électronique (courrier, sur un site, etc.) ou au format papier à un grand nombre d´utilisateurs. Les seconds sont des outils plus proches de l´utilisateur final qui peut créer ses propres tableaux de bords avec des indicateurs de suivi de performance personnalisés. Mais la plupart des utilisateurs consomment de l´information et n´ont que très rarement besoin de paramétrer leurs propres requêtes. Raison pour laquelle, selon la plupart des analystes du marché, le reporting effectué par l´utilisateur ne concerne que 20% de la population de l´entreprise, les 80% restant préférant recevoir des rapports finalisés par le service informatique.

Dans tous les cas de figure, ces rapports peuvent jouer un rôle essentiel. Chez LVMH, par exemple, les commerciaux et décisionnaires de l´entreprise reçoivent un rapport consolidé des ventes internationales de la veille le matin à huit heures. Pour Michel Delbecq, directeur des Études de PCIS, l´entité informatique de LVMH, l´architecture décisionnelle profite aux commerciaux qui, mieux informés, peuvent être plus réactifs mais également à toute l´entreprise de manière générale : "nous sommes aujourd´hui capables de prévoir le chiffre d´affaires en fin de mois de manière plus sûre, d´optimiser les arbitrages sur les livraisons et ainsi décider des priorités de livraison par pays en s´appuyant sur des analyses concrètes. En diffusant les rapports via le Web, nous n´avons plus besoin d´irriguer la société en statistiques. Chacun y accède quand il en a besoin, avec une interface personnalisée et adaptée à ses besoins de consultation".

2. Se différencier par la diffusion d'une information pertinente à ses clients, partenaires, fournisseurs

Chez ATIS Real Auguste-Thouard, l´usage du reporting a été étendu aux clients de la société qui accèdent via l´extranet à des rapports sur la gestion de leurs biens. Spécialisé dans la transaction, l´expertise d´immeubles ou d´actifs, le conseil en stratégie immobilière ou encore l´aménagement d´espace, le groupe administre environ 2 700 mandats, chacun comportant la gestion d´un ou plusieurs immeubles. "Nous ne nous sommes pas contentés de proposer des rapports sous forme de PDF à nos clients", explique Christelle Coustou (photo), chef de projet décisionnel du pôle gestion qui a depuis créé sa propre société spécialisée en décisionnel dans l´immobilier, ImmoDécision, et intervient désormais en tant que prestataire externe pour ATIS Real Auguste-Thouard. "Grâce à Impromptu et Powerplay de Cognos en mode web, nous leur proposons un véritable outil de reporting interactif pour naviguer dans leurs informations comme ils le souhaitent. Le résultat est d´ailleurs probant : nous avons gagné de nouveaux clients grâce à cet outil convivial, synonyme également d´une plus grande transparence sur la gestion des biens que nos clients n´ont pas manqué d´apprécier".

Des bénéfices qui se concrétisent également sur la charge de travail en interne. ATIS Real Auguste-Thouard estime en effet avoir gagné environ 150 jours de travail sur les tâches quotidiennes relatives à la gestion et fait aujourd´hui preuve d´une plus grande réactivité envers ses clients. L´avènement du client léger dans le domaine du décisionnel, c´est-à-dire la possibilité d´utiliser un navigateur pour accéder aux informations, profite au déploiement en interne (plus simple, moins onéreux) mais également à la mise en oeuvre d´une nouvelle catégorie de services destinés aux partenaires de l´entreprise comme chez ATIS Real Auguste-Thouard. Qu´il agisse de donner accès à l´état de stocks pour permettre au fournisseur d´alimenter automatiquement dès que les produits sont vendus, de fournir des outils de simulation pour que le client réalise ses propres choix en fonction de différents paramètres, etc. c´est une fonction du décisionnel qui peut non seulement dégager les ressources humaines internes de tâches récurrentes mais également permettre à une entreprise de se différencier par un service pour attirer des prospects, fidéliser des clients, etc.

Lire la suite de l´article.

 

 

 

 

 

 

 

 

LIRE AUSSI
 
Partager :
LIRE AUSSI
 
pub Publicité

CloudStack by IkoulaCloudStack by Ikoula

Cloud Computing : Atouts et freins, acteurs du marché, conseils et témoignages